BlogLifestyleLe sucre augmenterait le risque de dépression (surtout chez les hommes)

Le sucre augmenterait le risque de dépression (surtout chez les hommes)

Nous savons tous que le est mauvais pour notre santé physique. Toutefois, de récentes études suggèrent qu’il peut également nuire à notre bien-être mental – surtout si on est un .

En effet, les hommes qui ingèrent trop de sont 23 % plus susceptibles, que ceux qui en consomment moins,  de développer des troubles mentaux, dont l’anxiété et la dépression.

Ceci est conforme à une nouvelle étude menée par l’Institut d’épidémiologie de l’University College London.

Mais quelle quantité correspond à « trop » de sucre ?

67 grammes, apparemment. Pourtant, en France, les hommes consomment en moyenne 101 grammes par jour, tandis qu’au Royaume-Uni, la quantité moyenne est de 67,8 grammes. Aux Etats-Unis, la consommation moyenne, chez les hommes, est de 94 grammes.

Anika Knüppel, qui a mené la recherche, a déclaré :

« Il existe de nombreuses causes qui expliquent les troubles de l’humeur, mais un régime alimentaire élevé en aliments sucrés et sodas peut être la paille qui casse le dos du chameau.

L’étude n’a révélé aucun lien entre la consommation de sucre et les nouveaux troubles de l’humeur chez les femmes, et cela reste inexpliqué. »

L’étude, qui s’est étalée sur 22 ans, a suivi 7 000 participants. Les résultats étaient indépendants de facteurs comme l’alimentation générale, le poids ou encore le statut socio-démographique.

Sucre et dépression à la ménopause

Les femmes à l’âge de la ménopause sont plus vulnérables aux excès de sucre, comme l’indique le Dr Florian Ferrri, médecin psychiatre dans ce reportage :

Publié le 10 août 2017 à 10:41, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches