Tout savoir sur les œufs : bon ou mauvais pour la consommation ?

Ingrédient qui agrémente le quotidien, l’œuf peut être partout. Cuit à la coque, en pâtisserie, en omelette, brouillé ou poché, cet aliment peut constituer à lui-seul tout un ensemble de repas.

Il est aussi riche en minéraux, en protéines et en vitamines bien qu’il soit assez critiqué pour son apport en mauvais cholestérol. Même au-delà de la cuisine, il est possible d’utiliser l’œuf et de profiter de ses bienfaits et ses vertus.

Voici des informations concernant l’œuf qu’on vous dévoile sans marcher dessus !

L’œuf, un aliment complet qui a traversé les âges

Consommé depuis des lustres, les œufs d’oiseaux domestiques ou sauvages ou d’autres animaux représentent une nourriture riche en nutriments utiles pour l’homme. En plus d’être bon marché, c’est également un aliment facile à préparer et dont la cuisson est rapide. En quelques minutes chrono, il est possible d’avoir plusieurs préparations à base d’œufs. 

Au fil des siècles, la consommation des œufs a connu des grandes évolutions et cela a même donné naissance à plus d’une centaine de recettes. Sur le territoire français uniquement, une personne peut consommer jusqu’à plus de 230 œufs par an.

Ce chiffre ne cesse de grimper et la raison est simple : l’œuf est un aliment complet. Il dispose des 9 acides aminés indispensables pour le bon développement de l’organisme, à savoir l’isoleucine, la méthionine, la thréonine, le tryptophane, la phénylalanine, la valine, la lysine, la leucine et l’histidine.

Il possède aussi une bonne concentration de vitamine A, D et E. Ce cocktail est parfait pour les enfants en pleine croissance dont la vue et les os ont besoin d’un renforcement particulier. L’œuf, grâce à ses antioxydants permet aussi de prévenir des maladies cardiovasculaires diverses ainsi que le vieillissement des cellules.

Comment bien choisir ses œufs ?

Avant d’acheter des œufs, il y a des indications nécessaires à connaitre. Ces informations permettent d’en faire le bon choix.

Les catégories en sont les premières. Il faut noter qu’il y a deux catégories d’œuf :

  • Catégorie A 
  1. moins de 28 jours = œufs frais
  2. moins de 9 jours = œufs extra frais
  • Catégorie B

destinés à l’industrie agro-alimentaire

Il est aussi possible de choisir les œufs en fonction de leur calibre :

  • S : moins de 53 g (petit œuf, souvent abordable)
  • M : 53 à 62 g (calibre moyenne)
  • L : 62 à 72 g (gros œuf)
  • XL : au moins 73 grammes (très gros œuf)

Outre ces données, d’autres informations peuvent aussi être considérées lors de l’achat des œufs. Cela consiste le mode d’élevage. Pour ce faire, il suffit de voir les codes inscrits sur la coquille. Ils indiquent son origine. FR désigne par exemple une source d’élevage française.

Il est également possible de trouver d’autres codes dont :

  • Le code 0 pour les œufs bios, œufs de poules élevées en plein air et nourries exclusivement avec des produits sans OGM, sans antibiotiques et sans pesticides. En général, une poule pondeuse bio est tuée après 112 jours de production.
  • Le code 1 pour les œufs toujours élevés en plein air mais dans un poulailler de 11 volailles maximum par mètre carré. Ce type de poulet se nourrit aussi de produits respectant les conditions bios et est abattu à 90 jours.
  • Le code 2 pour les œufs élevés au sol ou en hangar. Le poulailler est plus encombré car il peut contenir jusqu’à 20 poulets par mètre carré. L’éleveur utilise une lumière artificielle et nourrit les bêtes par des céréales qui peuvent contenir des produits non convenables pour un élevage bio. Le poulet est abattu à 45 jours.
  • Le code 3 pour les œufs de batterie ou élevés en cage de 4 à 5 volailles avec une lumière artificielle. Il arrive que les poulaillers de cette catégorie contiennent jusqu’à 60 poulets par cage. Leur alimentation et leur abattage sont similaires aux conditions des poules pondeuses élevées au sol. Dans la plupart des cas, ce type d’élevage est fréquent en Pologne et les éleveurs les expédient dans divers pays dont la France.

Comment reconnaitre un œuf frais ?

Il arrive que les vendeurs ou revendeurs d’œufs ne mettent pas volontairement la date limite de consommation des œufs sur le packaging. Alors pour reconnaitre leur fraicheur, il y a des petites astuces faciles à faire. Pour cela, il suffit de mettre l’œuf dans une casserole pleine d’eau. Trois cas peuvent se passer :

  • l’œuf flotte : ceci dit, il n’est plus frais ;
  • la pointe se dirige vers le haut : il est encore consommable, mais dans un bref délai ;
  • il reste au fond de la casserole : il est encore frais.

Il faut noter que comme tous les aliments qui ne sont plus frais ou qui ont dépassé la date de péremption, l’œuf peut provoquer des maladies diverses. Il est donc nécessaire de bien vérifier sa fraicheur avant sa consommation.

Les autres bienfaits de l’œuf

Outre le fait qu’il soit un ingrédient incontournable de la cuisine, l’œuf apporte aussi ses bienfaits dans d’autres domaines du quotidien.

L’œuf dans le jardinage

Après avoir consommé le blanc et le jaune, il est aussi possible d’utiliser la coquille de l’œuf. Il représente en effet, un élément parfait pour entretenir le potager et le jardin. C’est un repoussant naturel pour certains nuisibles dont les papillons et les limaces et il permet aussi de nourrir d’autres animaux comme les hérissons. Exit les engrais chimiques, la coquille est aussi un engrais naturel efficace qui peut apporter des nutriments au sol.

L’œuf et la maison

L’œuf est aussi un nettoyant efficace. Un blanc battu en neige permet de nettoyer du cuir ou pour décaper des mobiliers en plastique tandis que le jaune peut constituer un ingrédient pour nettoyer le sol.

L’œuf et la beauté

Ce n’est plus un secret, l’œuf est aussi un élément très utilisé dans le domaine de la beauté. Plusieurs produits contiennent des œufs comme les shampoings par exemple. Il est aussi possible de préparer des recettes faits maison pour entreprendre la peau du visage, du corps, etc.

Les dernières publications
Tuxboard