BlogInsoliteUne société propose « l’Île du sexe » une orgie de 4 jours de sexe, cocaine, alcool à volonté en Colombie

Une société propose « l’Île du sexe » une orgie de 4 jours de sexe, cocaine, alcool à volonté en Colombie

Une fête libertine sera organisée à « l’île du sexe », au large de la Colombie. 

Elle risque toutefois d’être annulée. En effet, les responsables locaux ont jugé « inacceptable » le fait que le pays soit commercialisé en tant que destination pour le « tourisme sexuelle« .

Ces vacances, où tout le monde est appelé à être tout nu et tout bronzé (et plus si affinités), sont organiséees par The Good Girl Company.

Elles devraient avoir lieu du 24 au 27 novembre, sur une île tenue secrète au large de Carthagène, en Colombie.

Au programme, une orgie dès le premier jour, et le lendemain, une partie fine en compagnie de 16 femmes en même temps. Les invités pourront même prendre leur repas sur leur corps.

Les jours suivants seront marqués par une grande fête à bord d’un yacht, dans une atmosphère « drug friendly ».

La vidéo promotionnelle de cette escapade torride, supprimée depuis (mais retrouvée pour Tuxboard), est assortie de la légende : « sexe illimité inclus« , puisque les filles seront disponibles 24 heures sur 24.

Seuls 30 hommes triés sur le volet pourront s’envoler vers l’île du sexe, ce temple du libertinage, moyennant la somme de 1.250 € environ. Selon les organisateurs, une pop-star britannique, numéro un des charts à plusieurs reprises, fera partie de l’aventure.

Le maire intérimaire de Carthagène, Sergio Londoño Zurek, a condamné sur son compte Twitter le voyage, et a émis des doutes quant à sa réalisation.

Le Ministre de l’Intérieur colombien est également intervenu, afin de demander à la municipalité d’interdire cette fête. En effet :

« Cela ne correspond pas à nos politiques contre les infractions sexuelles, les abus sexuels, la pornographie, et pour cette raison, nous ne l’autoriserons pas. »

Bien que la prostitution ne soit pas illégale en Colombie, le proxénétisme est considéré comme un crime. En y réfléchissant bien, les filles, qui seront particulièrement affairées pendant ces vacances très physiques, ne toucheront pas le jackpot.

En effet, en divisant les 1.250 euros par les « 60 filles » annoncées par The Good Girl Company, elle ne gagneront chacune près de 21 euros. Face à la polémique, on a bien peur que la fête de l’île du sexe ne se termine en débandade.

Publié le 5 novembre 2017 à 15:41, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches