Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogSérie TVVous avez aimé les livres ? Jetez un coup d’oeil à leurs adaptations TV

Vous avez aimé les livres ? Jetez un coup d’oeil à leurs adaptations TV

Adapter un livre en série est encore le meilleur moyen de regrouper quelques spectateurs curieux devant leurs écrans. Alors que l’adaptation du roman Jonathan Strange & Mr Norrell et la date de diffusion de la nouvelle saison de The 100 viennent d’êtres annoncées, nous revenons sur quelques adaptations d’oeuvres littéraires pour le petit écran.

On oublie Game of Thrones ou Sherlock et on se penche sur des séries qui auraient, éventuellement, pu passer un peu plus inaperçues.

The Casual Vacancy

The Casual Vacancy (ou Une Place à Prendre) nous vient tout droit d’Angleterre. Publié en 2012, le roman est écrit par la mondialement connue J.K Rowling. Le nom de la créatrice d’Harry Potter a attiré un grand nombre de lecteurs : ce livre s’est vendu à plus de six millions d’exemplaires.

Diffusée pour la première fois en février 2015, la mini-série du même nom nous plonge dans un petit village anglais nommé Pagford.

À travers son roman, J.K. Rowling nous raconte les divergences entre les habitants d’un même village, les membres d’une même famille. Tout est sujet à discordes : l’âge, l’échelle sociale, l’argent ect… Quand le conseiller municipal Barry Fairbrother meurt soudainement, un vent de panique souffle sur le village et dorénavant tous les coups sont permis pour prendre la place libre au conseil municipal.

Au casting, on retrouve Michael Gambon connu pour ses rôles dans Le discours d’un roi, Doctor Who et enfin pour son interprétation du Professeur Albus Dumbledore dans Harry Potter. Silas Carson (Doctor Who, How Not to Live Your Life), Rory Kinnear (Penny Dreadful, Skyfall), Rufus Jones (Edge of Heaven) et Emily Bevan (In the Flesh) composent le reste de l’équipe.
La réalisation est faite par un grand nom de la télévision britannique : Jonny Campbell (In the Flesh, Shameless, MI-5, Doctor Who, Ashes to Ashes).

Under the dome

Under the dome est une série américaine diffusée sur CBS depuis 2013.

Les habitants de Chester’s Mil, une petite ville du Maine (Nord-Est des Etats-Unis) se retrouvent du jour au lendemain coupés du monde. Un énorme Dome invisible vient d’apparaître et plus personne ne peut rentrer ou sortir de cette ville habituellement si calme. Face à l’étrangeté de cet événement, la communauté va devoir s’organiser pour survivre tout en subissant les phénomènes étranges créés par le dôme et en gardant à l’esprit que le pire ennemi de l’homme est bien souvent l’homme lui même.

Adaptée par Brian K. Vaughan, la série est tirée tout droit du roman du même nom écrit par le maître de la science fiction en personne : .

Il est assez rare de voir une adaptation suivre le roman à la lettre près et ce n’est quasiment jamais le cas pour une série qui affiche plusieurs saisons. 
Pour ses débuts, la série a été très bien reçue par le public : le premier épisode a rassemblé 13,5 millions d’américains et la suite de la première saison n’est pas en reste étant donné qu’elle s’est terminée sur un score de 12 millions de spectateurs. Le succès s’est étendu au monde entier : français (la série était diffusée su M6), allemand, italiens, anglais et espagnols se sont laissés prendre au jeux. Pour couronner le tout, Under the Dome a reçu la récompense de la nouvelle série la plus palpitante par les Critics Choice Awards.

Un bon début donc mais il en est tout autrement pour la seconde saison qui a vu son nombre de spectateurs divisé par deux. 
La raison? Au fur et à mesure de l’histoire, Under The Dome n’a de cesse de s’éloigner de l’oeuvre de King. Prévue originalement pour showtime, la série a mis 4 ans à voir le jour pour terminer entre les mains de CBS. La chaîne, qui cible habituellement les familles, a décidé de rendre l’histoire un peu plus douce, de l’édulcorer pour plaire à un plus grand public, ce qui a eu pour résultat de perdre les fans en route.

Apparement, la chaîne n’a que faire des baisses d’audience puisqu’une troisième saison a été commandée. Elle qui sera diffusée le 25 juin prochain.

Au casting, on retrouve (Bates Motel, Pan am) Rachelle Lefevre (Twilight, Life on Mars), Alexander Koch (Underemployed), Mackenzie Lintz (Hunger Games), Dean Norris (Unbreakable Kimmy Schmidt, Médium) et enfin Colin Ford (Supernatural).

Boardwalk empire

CBS n’est pas la seule à se servir de livres comme bases scénaristiques. En 2010, c’est HBO qui s’est lancé dans l’aventure avec Boardwalk Empire.

Adaptée du livre de Nelson Johnson « Boardwalk Empire : The Birth, High Times and the Corruption of Atlantic City » (Boardwalk Empire : la naissance, la grande époque et la corruption d’Atlantic City), la série nous plonge dans le Atlantic City des années 20. Sous le coup de la prohibition, de nombreux américains décident d’organiser un traffic illégal d’alcool. C’est le cas du trésorier du comté Enoch « Nucky » Thompson, qui acceuille dans ses rangs un jeune vétéran de la première guerre mondiale. Petit à petit et devant le succès de son entreprise, Thompson se heurte à la concurrence et notamment celles de New-York et Chicago.

Le casting rassemble (Portlandia, 30 Rock, Les Soprano), Stephen Graham (Les Soprano), Vincent Piazza (Harry Potter et les reliques de la mort), Kelly Macdonald (State of play), Michael Shannon (Man of Steel) Shea Whigham (Agent Carter, True Detective) et Michael Kenneth Williams (Community, Sur Écoute). Tous sont sous les ordres du réalisateur Timothy Van Patten, connu pour son travail sur Les Sopranos, Game of Thrones, Band of Brothers, Sex and the City ou encore Sur Écoute. Au scénario, on retrouve le créateur de la série Terence Winter (Le Loup de Wall Street, Xena).
La série s’est terminée en 2014 après 5 saisons, 56 épisodes, 148 nominations et 54 récompenses décernées aussi bien aux équipes techniques qu’aux acteurs.

Philip K. Dick fait partie de ces auteurs qui représentent une mine d’or pour les réalisateurs : ses écrits ont inspiré Blade Runner, Total Recall ou encore Minority Report.
A défaut d’avoir une bande annonce à vous proposer, on vous laisse profiter du générique nominé pour sa beauté.

Écrit en 1962,  ou Le Maître du Haut Château, est une uchronie. En effet, le monde alternatif au nôtre qui y est décrit découle d’un changement majeur de l’Histoire telle que nous la connaissons. Ici, l’Allemagne nazi, l’Italie fasciste et l’Empire du Japon ont gagné la seconde guerre mondiale.

Le 15 janvier 2015, la plateforme VOD d’Amazon met à disposition l’épisode pilote de la série et c’est un succès : Le premier épisode est devenu le pilote le plus regardé de l’histoire d’Amazon. Un mois plus tard la société annonce la production du reste de la première saison.

La série est actuellement en cours de réalisation à Vancouver sous le regard bienveillant de son producteur : monsieur Ridley Scott en personne. Le réalisateur de Prometheus, Alien, Gladiator ou encore Blade Runner partage l’affiche avec un autre producteur Frank Spotnitz le papa de X-Files et MillenniuM.

Les personnages sont interprétés par Steve Byers (Alphas, The L.A. Complex), Alexa Davalos (Les chroniques de Riddick), Joel de la Fuente (Hemlock Grove), Rupert Evans (The Village, Fleming), ou encore Rufus Sewell (Parade’s End, Abraham Lincoln : Chasseur de vampires, Eleventh Hour).

Mozart in the Jungle

C’est une fois de plus Amazon, décidément sur tous les bons coups, qui s’est lancé dans l’adaptation de l’oeuvre de l’auteure américaine Blair Tindall : Mozart in the Jungle : Sex, Drugs, and Classical Music. Publié en 2005, il a fallu attendre 9 ans avant que l’histoire du chef Rodrigo ne soit adaptée sur petit écran.

A la tête de ce petit bijou de 10 épisodes, on retrouve Roman Coppola le scénariste de À bord du Darjeeling Limited et de Moonrise Kingdom, l’acteur Jason Schwartzman (Big Eyes, The Grand Budapest hotel, Scott Pilgrim) et Blaire Tindall en personne.

La série nous plonge dans les coulisses de l’orchestre symphonique de New-York alors que le chef d’orchestre lègue sa baguette au jeune et talentueux Rodrigo.

L’acteur britannique Malcolm McDowell (Mentalist, Community, Entourage) interprète le directeur du théâtre, Gael Garcia Bernal (Babel) joue Rodrigo et Lola Kirke (Gone Girl) prête ses traits à la jeune Hailey, virtuose du hautbois.
La saison 2 de Mozart in the Jungle est annoncée pour le début de l’année 2016 sur Amazon.

Si vous n’avez pas le courage de commencer une série aux nombreux épisodes, sachez que plusieurs adaptations débuteront leurs diffusions dans l’année : The whispers inspirée de la nouvelle l’ « Heure H » de Ray Bradbury aura sa place chez ABC, et 11/22/63 de s’installera chez Hulu.

Publié le 29 avril 2015 à 14:30, par :
Jeff

Jeff est une fille. Sérivore, à la recherche du synopsis parfait et donc insatisfaite devant l'éternel. Jeff croit en la puissance des Internets, aux complots des chats aux pouces opposables pour dominer le monde et en Cartman.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches